L’Imprévu

Minute et l’équipe de France : la nausée

Laurent David Samama

Samir Nasri

Samir Nasri

Ainsi Minute, l’hebdomadaire d’extrême droite, s’engouffre à l’instar d’une bonne partie de l’hexagone réactionnaire dans la brèche facile du bashing anti-équipe de France. Sur RTL, c’était d’abord Eric Zemmour qui avait ouvert le bal dans sa chronique du matin. Quelques minutes d’un bel élan populiste à la plume ciselée, presque un cri du cœur. On le sait bien, Zemmour raffole de ces occasions de briller, autant d’offrandes facilement distribuées par l’actualité du jour. Qu’entendait-on dans cette intervention radiophonique ? Que les joueurs tricolores, ces enfants pourris gâtés, ne savent pas ce que signifie être français. Qu’ils ne sont pas des Mousquetaires. Qu’ils n’ont d’ailleurs pas lu Dumas… Puis ce mardi midi, sur TF1, Jean-Pierre Pernaut, dans son journal de treize heures, en a remis une couche. Devant mon écran, je n’étais pas choqué. Je m’y attendais. Pernaut est pareil à un vieux chanteur faisant sa tournée d’adieu. Il redonne au public les vieux refrains de sa jeunesse, ceux qu’il a payé cher pour entendre repris en choeur. En l’occurrence, il s’agit d’entendre que cette nouvelle génération de footballeurs n’est pas attachante et surtout très mal éduquée, presqu’irrécupérable… Images à l’appui, on nous montrait, ce midi, sur la première chaîne, que les Bleus de 2012 ne chantent plus guère la Marseillaise. C’est triste car les homologues anglais et italiens, eux, entonnent leurs hymnes à tue-tête. A tue-tête tandis que les jeunes français vautrés dans le vice ne penseraient qu’aux poumons de Zahia. Mais c’est autre chose. Quoique…

Couverture de l'hebdomadaire Minute, du 26 juin 2012

Couverture de l'hebdomadaire Minute, du 26 juin 2012

S’il y a TF1 et Zemmour, c’est encore chez les maîtres du genre, l’hebdomadaire Minute, que l’on trouve encore la prose la plus nauséabonde. Nasri en couverture, son doigt frondeur posé sur les lèvres et ce titre « Va te faire enc… , ILS ONT ENCORE SOUILLE LE MAILLOT BLEU ». Plusieurs réflexions en vrac. D’abord, l’hebdomadaire autoproclamé politiquement incorrect n’a pas le cran d’écrire le mot « enculer » en couverture, c’est dire s’il parle franc… La rébellion oui, mais il ne faut surtout pas choquer Marie-Chantal et Claudie-Edwige qui résident à Neuilly, au Raincy, à Chantilly, dans toutes ces putains de banlieues étouffantes où la loi de Jésus fait face à celle de supposés caïds déchaînés, des mauvais français dealers de drogue et violeurs de femmes blanches. La seconde chose est que Minute est tout de même culottée. Très culottée. Car honnêtement, en matière de souillure, elle s’y connaît, elle qui salit la presse française depuis cinquante ans avec ses analyses biaisées et ses orientations qui relaient les thèses du Front National. Alors que lit-on, aujourd’hui dans Minute ? Je ne vous fais pas plus attendre. De l’infâme et de l’ignoble. Du décryptage truffé de sous-entendus racistes dont l’auteur de ces lignes vous livre l’anti-florilege, le worst-of, le pot-pourri (mais alors jusqu’à la moelle) :

« En 2010, on accusait le sélectionneur Raymon Domenech d’être trop tolérant, de toujours dire amen – enfin façon de parler… Son successeur Laurent Blanc n’a pas fait mieux. Dès sa prise de fonction, Minute tirait la sonnette d’alarme en titrant « Laurent Blanc ne lave pas plus blanc ! »… »

Nasri, Ben Arfa et Benzema sont qualifiés de « purs-sangs arabes élevés dans les banlieues où depuis longtemps on n’est plus très à cheval sur les principes ». En guise de conclusion, Minute propose une solution. Une solution qui devrait, on l’espère, mener l’hebdomadaire devant les tribunaux :

Pour remplacer Laurent Blanc, Minute propose que, pour lui succéder, soit nommé l’ancien ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux. Il n’y connaît peut-être rien en foot, mais pour remettre l’équipe de France sur la bonne voie, il a déjà une bonne formule : « Il en faut toujours un. Quand il y en a un, ça va. C’est quand il y en a beaucoup qu’il y a des problèmes… » »

Minute et l’illisibilité, cela fait longtemps que ça dure. Pierre Desproges avait les mots justes à ce sujet : « Vous lisez Minute ? Non ? Vous avez tort, c’est intéressant. Au lieu de vous emmerder à lire tout Sartre, vous achetez un exemplaire de Minute, pour moins de dix balles, vous avez à la fois La Nausée et les Mains Sales »…


Print
Catégories : Non classé.

4 commentaires sur «  Minute et l’équipe de France : la nausée »

  1. Ben Kohba dit :

    Allez sur Twitter on se tutoie mais là c’est officiel je fais un effort ;)
    Pour commencer one st d’accord pour dire que Minute est un torchon et que face à lui j’adule mon papier toilette rose avec des coeurs.
    En revanche je suis pas d’accord avec vous sur certains points.
    Oui certains joueurs de l’équipe de France sont des enfants pourris gâtés trop payés (en ces temps de crise et même sans). La prime de 100 000 euros pour avoir… perdu et insulter deux trois journalistes, c’est gênant. Le geste des joueurs italiens de les refuser fut un exemple à suivre.
    De plus je ne suis pas un grand fan de Pernaut mais j’ai personnellement adoré sa réaction et ses quelques pics lancés. Ca ne fait de mal à personne et il a juste dit je pense ce qu’une majorité de français pensent de la conduite de Nasri et Cie.
    Pour parler crûment, les bleus me foutent la gerbe et me font honte d’être représenté par eux dans le domaine de football international.
    Tout est une question d’éducation, de convictions, d’esprit sportif et, il faut le dire ce n’est pas une insulte, d’amour du pays. Si ils n’ont pas ce dernier, ils peuvent retourner jouer dans leurs clubs, il y sont certes mieux payés et tout le monde sera content.

  2. Dupont dit :

    Cet article est pourrie … Pas plus pourrie que la une de minute (faut pas déconner) mais pas loin. Selon vous c’est tout à fait normal d’insulter allègrement les journalistes, de faire honte à l’équipe de France et pire que tout de ne pas chanter volontairement la marseillaise ?????

    Oui l’équipe de France n’est au jour d’aujoud’hui pas très attachante et nombre de joueur son réellement pourri gaté et très mal éduqué mais ça n’a rien à voir avec leurs origines ni leurs religion !

    Vous confondez largement un petit chauvinisme avec le racisme …

  3. Vittoria dit :

    Je suis surprise que vous en soyez encore à parler de “Minute” beaucoup de temps à perdre… En ce qui concerne nos joueurs êtes-vous content de leur attitude?? On ne comprend pas bien votre position??

  4. Jairzino dit :

    bravo pour cet article qui courageusement va à rebours de la chasse au sorcière qui sévit en ce moment dans la presse.

Ecrire un commentaire